Partenaires

CNRS
Logo tutelle



Accueil du site > Présentation de l’ILF > Missions et Objectifs de l’ILF

Missions et Objectifs de l’ILF

La mission de la fédération de recherche est d’assurer la structuration et le développement de la linguistique française.

Il s’agit notamment :
- d’unir des compétences et des ressources ;
- de développer des programmes scientifiques fédérateurs ;
- de produire des connaissances, des outils, des ressources ;
- de définir des appels d’offres, des thèmes et des programmes dans le domaine de la linguistique française.

Cette mission se réalise à travers les orientations mises en œuvre par le Comité de Direction .

L’Institut de Linguistique Française a deux grands objectifs :

1) une politique de ressources sur la langue française

2) une politique de soutien à des projets de recherche en linguistique française.

1) L’Institut de Linguistique Française a pour objectifs la mise en commun, l’enrichissement et la valorisation de bases de données sur la langue française ; le développement de nouvelles bases ; la création et l’évaluation d’outils logiciels permettant l’exploitation et l’étiquetage des corpus .

2) L’Institut de Linguistique Française a pour vocation de soutenir des projets de recherche mis en œuvre conjointement par plusieurs unités.

Ces projets sont, d’une part, des recherches en linguistique française , et d’autre part, un siècle après l’Histoire de la langue française de Ferdinand Brunot, deux grandes entreprises de synthèse sur la grammaire du français.

Demandes de soutien financier pour manifestations scientifiques

Le comité directeur de l’ILF, réuni le 6 octobre 2010, a adopté la résolution suivante :

« L’ILF n’a pas vocation à participer au financement de colloques ou de rencontres scientifiques dont il n’est pas l’organisateur principal. Si des demandes devaient être présentées, elles ne pourraient être prises en considération qu’à la condition de répondre aux six critères suivants :

- 1) Le thème de la manifestation doit correspondre au domaine de compétence de l’ILF et apporter une contribution à ses programmes et à ses actions.

- 2) La sollicitation ne peut concerner qu’un seul événement : elle ne saurait être requise pour des rencontres récurrentes.

- 3) Le dossier sera déposé dans un délai suffisant pour en permettre l’évaluation par le CODIR.

- 4) Il comportera un argumentaire mettant en évidence la pertinence de la demande auprès de l’ILF.

- 5) Il inclura un budget où figureront les noms et contributions effectives des partenaires sollicités ainsi que le montant attendu des frais d’inscription.

- 6) Le soutien éventuel de l’ILF ne pourra être accordé qu’à des événements ayant un caractère exceptionnel. »