Partenaires

CNRS
Logo tutelle



Accueil du site > Présentation de l’ILF

Présentation de l’ILF

L’Institut de Linguistique Française est une fédération de recherche en sciences du langage qui regroupe 13 UMR, 6 équipes d’accueil et 1 UMR de l’INRIA.

L’Institut de Linguistique Française est une fédération de recherche en sciences du langage qui regroupe 13 UMR, 6 équipes d’accueil et 1 unité mixte de recherche de l’INRIA. Cet institut a été créé pour structurer le milieu de la recherche en linguistique du français, et faciliter les projets multi-laboratoires. L’ILF se positionne sur les missions suivantes :

  • aider à la mise en place de projets multi-laboratoires
  • mettre à la disposition des chercheurs des ressources linguistiques sur le français et faire progresser la communauté sur l’instrumentation des recherches
  • mettre en place une plateforme destinée à développer un réseau international de linguistique française (construire un outil de cartographie, de diffusion et d’information qui permettrait d’affirmer la centralité de l’ILF dans son domaine)
  • développer des ressources terminologiques pour l’étude de la langue française
  • développer un projet de ressources bibliographiques en linguistique française
  • mettre en place d’un projet de revue internationale de linguistique française en ligne
  • développer le projet de Grande Grammaire Historique du Français (piloté par Christiane Marchello-Nizia)

Depuis sa création, le fonctionnement de l’ILF repose sur deux postes mutualisés avec FR 2559 - Typologie et universaux linguistiques : données et modèles- TUL : un poste de secrétaire général (affecté à la FR 2559) et un poste de gestionnaire (affecté à la FR 2393), tous pour services partagés entre ces deux unités.

OBJECTIFS

Aider à la mise en place de projets multi-laboratoires et assurer la visibilité internationale de la recherche en linguistique du français

La première mission conduit à soutenir des projets coopératifs, associant obligatoirement plusieurs laboratoires de l’ILF. L’ILF assure cette mission avec la volonté affirmée de conférer à ses activités une dimension internationale : la création du Congrès Mondial de Linguistique Française - CMLF (en 2008 à Paris, en 2010 à La Nouvelle-Orléans, en 2012 à Lyon, en 2014 à Berlin et en 2016 à Tours : en moyenne 12 thématiques, 150 communications, 300 participants) entre notamment dans cette stratégie.

Mettre à la disposition des chercheurs des ressources linguistiques sur le français et faire progresser la communauté sur l’instrumentation des recherches

L’ILF, en concertation étroite et continue avec la fédération de recherche TUL (Typologie et Universaux Linguistiques), travaille avec le conseil scientifique de l’Observatoire des pratiques linguistiques de la DGLFLF, à définir des priorités en ce qui concerne les ressources à constituer pour l’oral. Les quatre dernières années, dans le cadre du programme de la DGLFLF Corpus de la parole, les actions communes ont rassemblé et rendu disponibles une partie des corpus existants. Une partie des données rassemblées seront visibles sur le portail mis en place à cet effet par le Ministère de la culture (http://www.corpusdelaparole.culture.fr/)..

Mettre en place d’une plateforme destinée à développer un réseau international de linguistique française

L’objectif est de construire un outil de cartographie, de diffusion et d’information qui permettrait d’affirmer la centralité de l’ILF dans son domaine.

Développer des ressources terminologiques pour l’étude de la langue française

L’objectif est de mettre en place une base de données en terminologie linguistique constituée à partir de textes grammaticaux et lexicographiques français proposant une information de haute qualité scientifique mise à la disposition des enseignants des premier et second degrés, des enseignants-chercheurs et des chercheurs.

Développement de la Grande Grammaire Historique du français

Le projet de Grande Grammaire Historique du français est un projet de publication en 2 volumes de 2000 pages (environ 7 000 000 signes), piloté par Christiane Marchello-Nizia. Il s’agit d’un travail scientifique qui réunit une soixantaine d’auteurs et qui vise un lectorat large intéressé par l’histoire du français et par les divers aspects du changement linguistique. La publication est prévue pour la fin de l’année 2012. La GGHF est un "équipement" scientifique nécessaire pour une langue d’importance internationale. Elle est fondée sur un corpus noyau de référence et utilise toutes les ressources disponibles dans son domaine. Patrimonial et cumulatif, cet ouvrage constituera un outil facilement consultable (organisation non par siècles mais par thèmes). Les acquis de la GGHF (bibliographie, corpus de référence pour l’histoire du français) seront mis à la disposition des chercheurs.